Moi j’aime pas la Mousskaka

Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

My mummy je l’aime, je l’adoore mais c’est vrai que niveau culinaire c’est pas l’incarnation de Maïté. Je vous contais hier mes péripéties sandwichesques au pays de Disney, mais ça c’est un détail comparé à mon enfance… Car quand nous étions petites fifilles avec my sister, on avait le droit chaque semaine aux mêmes repas :
– Les endives au jambon sans béchamel & très peu de gruyère : beurk !!
– de la pizza fraîche Chanchan au chèvre tellement grillée que tu peux t’en servir de bouclier des fois qu’un dragon t’attaques (si, si, on sait jamais au fin fond du sept hOuit) …
– & le summum c’est sa moussaka, que j’ai pris la liberté de renommer la Mousskaka*…
* Définition de la mousskaka = de la viande ultra maigre en couche fine + une siouper épaisse couche de choux fleur, un peu de gruyère sur le dessus pour que ça gratine mais pas trop sinon « OH MY GOD!! » c’est trop gras : Beurk, beurk…

La moussaka, la vraie, j’ai découvert ce que c’était il y a deux ans, quand JR m’a emmené dîner chez son daddy, sa belle-mère cuisine tellement bien je me demande si elle n’est pas parente avec Jay Robuchon… & donc ce soir là je sens une odeur divine, quand elle m’annonce  « j’ai fait une moussaka », je me dis oulala non pitié pas la mousskaka, je déteste ça….. Stupéfaction quand je découvre son plat qui, primo, sent bon, car le choux fleur cuit ça pue le vieux slip pourri, deuzio l’aspect n’a rien à voir avec celui de mon enfance, & que troizio : tain ça déchire, c’est trop bon , je me ressers deux fois c’est pour dire ; car grossière tromperie la moussaka, la vraie, la bonne, c’est avec des aubergines !!! Toutes ces années on m’aurait menti à l’insu de mon plein gré & servi un plat inqualifiable just becauz mamounette déteste les bergines, elle a remplacé ça par du chou-fleur : GREAT IDEA !! & pourquoi pas du choux de bruxelles tant qu’on y est ???


Mais même aujourd’hui on continue à la taquiner car ma maman quand elle cuisine ne peut respecter une recette à la lettre, faut toujours qu’elle tente de faire plus light ; entendez par là, plus fade, plus foiré quoi.
Dernier exemple en date : elle a voulu faire une charlotte mais avec des yaourts lights sans crème fraîche : résultat sa Charlotte aux Fraises elle était pas happy face… 
Je ne comprends pas son acharnement pour le light, car à côté de ça elle va se siffler tous les rochers Suchard au cocola noir en loosedé….
& pour le birthday surprise de mon beau-frère elle a fait des petits feuilletés à la tomate & aux olives pour l’apérito, tellements couits que tatie Brigitte a failli en perdre son dentier……
Bon je vais m’arrêter là car elle prends cher quand même, maman je t’aime but not when you’re cooking…..
D’ailleurs je suis couillonne d’éditer ça today, juste après mon article SUE Disney car tout à l’heure je retrouve toute la happy family pour un Barbek au fin fond du sept houit, si maman lis ça je suis dead i think….

Suis-je la seule à être si peu gastronomiquement éduquée ?? c’est quoi votre dernier suicide coulinaire ???

MOUSSKAKA
Add Glitter to Pictures

Anciens articles

  • Mes Adresses à Marseille

    06 avril 2021
  • Ersatz bottes Gia Couture

    16 janvier 2021
  • Séries chéries

    29 novembre 2020
  • Un sac en cuir abordable ??

    03 novembre 2020