Un chagrin d’amour

Sur ce titre incontournable des inconnus parodiant mister Barbelivien (le chanteur qui barbe bien), aujourd’hui il sera question d’amour, car cette nuit une de mes adorables lectrices m’a écrit car elle était triste, son petit ami la trompe depuis des années.
Mon blog débile & rose, n’est jamais devenu le courrier du cœur, comme dans tout bon Ok magazine qui se respecte… Mais son adorable message m’a bien touchée à 4h du matin, donc aujourd’hui on causera love..
En fait elle m’a écrit à deux heures, mais réveillée par un cauchemar* à 4h, impossible de ne pas checker mes mails sur mon pink toy ..
Ma petite beauté, tu as 19 ans & tout ton temps, des galères j’en ai connu des tas avant de rentrer dans l’univers impitoyable de Dallas & de rencontrer mon JR.

Qu’est-ce qui pourrait sauver l’amour & retrouver le goût de la vie, tel que le clamait Daniel Balavoine (& Patrick Juvet aussi) ??
Une situation comme la sienne, je n’ai pas connu, sauf à 22 ans je me suis faîtes larguer au bout de 9 mois par le petit-ami de l’époque.  Il a mis tout ce temps afin de réaliser qu’il ne m’aimait pas & me jeter comme une vieille Burlington ; c’était pas plus mal car il s’appelait MOLARD, & croyez-moi Marie Molard ça ne l’aurait jamais fait !
J’ai pleuré la soirée entière everywhere ; dans le métro, dans la rue, mais avec classe : munie de mes sunglasses. Le lendemain j’ai décidé qu’il était temps d’aller de l’avant ; je me suis activé le booty afin de m’occuper de moi, & réaliser ce dont j’avais envie ; nouvelle coiffante (un carré connasse), un piercing au nombril (j’en voulais un quand j’étais ado mais mes parents s’y étaient clairement opposé), & inscription dans une nouvelle école…  

Avant de rencontrer mon cowboy en l’an 2004, je n’ai connu que des histoires bien moisies, à un tel point que je m’étais convaincue qu’aucun mec ne pouvait m’aimer, comme quoi finalement il y a de l’espoir. Mon homme que j’aime comme un fou, comme un roi, comme une star de cinéma (n’est-ce pas Lara ?) je l’ai rencontré quand j’étais en pleine loose ; au chômage, larguée par le lapin crétin de l’époque, & la perte d’un être cher. Une amie a joué les entremetteuses en me présentant ce texan, je n’en avais que faire…
Au final c’est au moment où on s’y attends le moins que ça nous tombe dessus !

Donc ma chère Spendie ait la positive attitude telle Lorie & aujourd’hui profites-en pour réaliser tout ce dont t’as envie, c’est en allant de l’avant & en se concentrant sur des projets qu’on oublie tout le reste !
& vous , des conseils à donner à la demoiselle ??

* moi qui hais le footchball (mais pas les knackiball), j’ai rêvé que des supporters s’incrustaient chez moi… n’importe quoi…

Mots-clefs:

Anciens articles

  • Faire sa princesse (Sarah).. sur la croisette?..

    18 mai 2011
  • Pink & Kannes?…

    14 mai 2011
  • Happy Niou Year… sans beer!?

    31 décembre 2010
  • Comblée!!!

    31 octobre 2010