Les ventes presse, j’arrête!

Mon périple date d’il y a un peu plus d’une semaine, le samedi 31 Mai, soit deux jours avant l’annonce officielle de son décès, je me rendais à la vente presse Saint Laurent..
Ultra motivée car tout se goupillait à merveille :
– Une invitation récupérée grâce à une amie
– Une adorable lectrice que je devais rejoindre dans la file d’attente pour griller everybody rentrer parmi les premières…
– Un charmant bloggeur, exceptionnellement devenu vendeur, qui avait pour mission de me mettre de côté des mini-pieds (car je chausse du 36)…

Après une énième SUErée plus qu’arrosée (la même semaine que l’avant-première de Sex & the city et la New look party), difficile de se lever même de se bousculer telle Cloclo François.. Mon but était d’arriver une heure plus tôt soit à 9h, bah loupé car j’ai trouvé le moyen de me paumer et de perdre la tête, que je sache je ne m’appelle pas Suzette !
Quand enfin j’ai retrouvé mon chemin en terre Malakoffienne, c’était trop tard car la miss était déjà rentrée, j’ai pris mon courage & mes spartiates à deux mains, en me plaçant tout au bout de la file pas indienne..
Seule on s’ennuie ferme, seule au monde je me sens Corneille surtout sans un Public ou Voici qui traîne.. On a faillit perdre non pas le soldat Ryan mais une nénette qui s’est évanouie (d’ennui ??); pour info les vigiles s’en balancent balancent like Tony Parker, tu peux crever le it bag grand ouvert sans rien avoir shoppé… the cauchemar!!
 
Pendant ce temps je me bidochonne comme je peux & me lie avec le jeune homme derrière moi, car on se demande si cet évanouissement n’était pas une mise en scène pour griller tout le monde, mais nan car la miss est repartie bredouille, euh je me sens couille..

A 11h30, soit 1h30 seule à désaouler compter les vigiles & à envoyer des SMS à la terre entière, dommage c’était pas l’heure de la nouvelle star, on entre enfin ! à moi les shoes de folaïe !
Sauf que non, pour accéder à ce rayon : refile d’attente (oui la photo en haut) avec des folles hystériques dans une anarchie complète… Bon là c’est officiel je deviens tarée & parle à ma main, limite je fous ma cagoule même si je ne suis pas à Kaboul mais à Malakoff… la ville de Jean-Pierre Coffe ???

Bref je vais vous la faire courte, car là déjà j’explose mon record de longueur de billet… Au final je ne me souviens plus combien de temps (sans Stéphan…) j’ai attendu pour accéder aux chaussures, sauf que je suis repartie à 15h complètement vidée, donc oui, je m’applaudis en clapant avec mes Saint Laurent : Bravo Marie, 5 heures pour deux paires de shoes !!!
J’adore !

Est-ce que ça le valait aussi bien qu’un shampoing l’Oréal, euh là je doute…
La morale de cette histoire revient au charmant jeune homme, dont j’ai zappé le prénom.
Bref, on s’est retrouvé dans la file d’attente pour payer, au moins une heure à quichePOIREAUTER, à siroter notre Eau minérale gracieusement offerte ; chez Saint Laurent c’est comme à un concert des Forbans, on t’offre à boire de l’Evian..
Pour le paiement, seule la CB était autorisée, la sienne n’est pas passée, il est donc reparti comme il est venu : bredouille & au passage perdu 5 heures parmi des folles tarées un samedi matin…

Tout ça pour dire que j’en ai ras la jupette liberty & que oui les ventes presse j’arrête !
(enfin jusqu’à la saison prochaine..)

Un énoorme merci à Nath, Princesse Kitty & Brieuc 75 !

PS : oui chez moi c’est magique, des chaussures poussent sur la terrasse car le JR a la main bien plus green que le géant vert…

Anciens articles

  • Mes Adresses à Marseille

    06 avril 2021
  • Ersatz bottes Gia Couture

    16 janvier 2021
  • Séries chéries

    29 novembre 2020
  • Un sac en cuir abordable ??

    03 novembre 2020